- Articles

Publié par Sonia Alain

- Articles

Par Sonia Alain, Zéro Six

Automne 1998

Les livres pour enfants

Lorsque nous décidons de choisir un livre pour enfants, nous sommes imprégnés par mille et une possibilités. Les livres passent par une gamme complète d’émotions : du réaliste au caricatural, en passant par le moralisateur, tout en étant tantôt des plus imagés ou encore des plus simplistes. Comment s’y retrouver dans ce fouillis ? Le cours Littérature de langue française destinée aux enfants donné par Raymond Plante à l’Université du Québec à Montréal m’a beaucoup aidée. Voici donc ce que j’en ai retenu.

Les pistes qui nous aident à analyser un album pour enfants se divisent en trois catégories: le contenant, le contenu et la critique.

Le contenant représente la fabrication du livre, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de celui-ci. La dimension du livre est-elle adéquate pour que tous les enfants puissent voir les images pendant que vous lisez ce livre ou encore le livre est-il assez petit pour permettre aux enfants de le manipuler sans difficulté ? Est-ce que les caractères sont assez gros pour vous permettre de vous retrouver dans le texte ? Les illustrations sont-elles attirantes pour les enfants ? L’âge ciblé correspond-il à votre groupe d’âge ou à celui de votre enfant ? Et finalement le papier et la reliure sont-ils assez solides pour permettre une manipulation de la part des enfants ? En considérant ces points, vous serez alors en mesure d’analyser le rapport qualité/prix.

Le contenu, quant à lui, représente l’histoire, l’écriture et le style du récit. Point important à retenir : vous assurer d’avoir lu le récit au moins deux fois avant d’en faire l’analyse ou même avant d’en faire la lecture aux enfants. Donc, l’histoire est-elle intéressante pour votre groupe d’âge ou votre enfant et est-ce vraiment un conte pour enfants ? De plus, il faut que le thème soit clair et le vocabulaire compréhensible pour eux. Y a-t-il des symboles sexistes, provocateurs ou encore le contenu est-il violent ? Si vous cherchez un livre réaliste, vérifiez si le monde présenté est bien représentatif de celui de vos enfants. Ce qui est important de se poser comme question aussi, c’est si ce livre apporte quelque chose aux enfants. Les phrases sont-elles courtes et claires et les paragraphes sont-ils longs ou courts ? Qui fait la narration ? Est-ce un enfant qui parle dans l’histoire, un adulte ou quelqu’un de l’extérieur ? Le ton de l’histoire est-il complice, dramatique, humoristique ou vif ? Ce point peut jouer, selon le moment où vous lisez le livre (ex. : avant la sieste, vous lisez une histoire douce ou complice de l’enfant et non un récit dramatique ou humoristique). Le récit est-il trop long pour la capacité de concentration de votre groupe d’âge ou de votre enfant ? Enfin, le texte décrit-il bien les images et a-t-il un lien avec celle-ci ?

En dernier lieu, vous devez parcourir le livre d’un regard critique. Ce livre est-il accessible pour votre groupe d’âge ou votre enfant ? Ce livre vous servira-t-il à des fins d’animation de groupe, d’élément déclencheur, lors d’une causerie ou tout simplement à des fins ludiques ? Quels sont ses points forts ? T aurait-il plusieurs points à améliorer ? Si oui, ce livre ne correspond peut-être pas à vos attentes ou à votre groupe d’âge.

Finalement, après la lecture du récit, vous pouvez demander aux enfants ce qu’ils en pensent : ils seront les meilleurs juges. Après tout, c’est à eux que s’adresse ce récit!!!

photo de Naître et Grandir

RCPEIM

- Articles

Par Sonia Alain, Mosaïque

Printemps-Été 2000

Mode d’emploi - Les CPE à la télévision

Éducatrices, éducateurs et responsables de CPE, saviez-vous qu’il est possible de faire participer les enfants de vos groupes à des tournages télévisés tels Les Frimousses, Macaroni et Cornemuse? Vous avez là une occasion de leur faire vivre une expérience inoubliable! Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà vécu, d’autres y ont sûrement déjà pensé. Vous vous demandez peut-être comment cela se passe. Eh bien! Rien n’est plus simple… Bien entendu, ce sont surtout les enfants de 4 à 5 ans qui sont visés par ce type d’expérience, ainsi que les enfants de 5 à 8 ans qui fréquentent des camps d’été dans les CPE. Mais, ne serait-ce que pour ces enfants, cela vaut la peine de vivre l’expérience.

Premier Pas

Si vous n’avez jamais tenté l’expérience et que vous y êtes intéressé, vous devez commencer par communiquer avec les différentes maisons de production et leur faire part de votre intérêt. Comme les tournages ont lieu régulièrement l'été, les personnes responsables des différentes émissions ne sont disponibles qu’à partir du mois de mai. Les tournages se déroulent surtout de juin à décembre. Avant de passer à l’action, il est toujours important d’en parler avec le personnel de votre CPE et de sonder le terrain auprès des parents pour évaluer leur intérêt et leurs dispositions par rapport à une telle aventure.

Préparation au tournage

Lorsque vous avez accepté de participer à un tournage, la maison de production vous envoie du matériel pour vous aider à préparer les enfants. Pour certaines productions, une personne-ressource vous rend visite et explique aux enfants le déroulement du tournage. La plupart du temps, c’est à vous qu’incombe la tâche de préparer les enfants avec le matériel qui vous aura été fourni. De plus, il vous sera demandé d’initier les enfants aux divers personnages de la série télévisée s’ils ne les connaissent pas encore.

Les chansons à apprendre sont souvent très longues et quelque peu compliquées. Donc, ce qui compte, c’est que les enfants finissent par reconnaître l’air ainsi que quelques mots afin de chanter une partie de la chanson avec les personnages. En général, le nombre d’enfants nécessaire pour une demi-journée de tournage tourne autour de 4; pour une journée complète, le nombre de participants double. Dans le cas de Macaroni, cela varie entre 2 et 30.

Le tournage

Dans la majeure partie des cas, un autobus fait la navette entre le service de garde et le studio, ou encore (comme dans le cas de Macaroni) vous devez vous rendre sur place (ils tournent souvent près du lieu où vous êtes). Pour Les Frimousses, le départ se fait le matin vers 8h, et le retour au CPE vers 17h. Il est important de noter que lorsque vous participez à une journée complète de tournage pour Les Frimousses, vous partez avec 9 enfants pour toute la journée, alors que dans les autres cas vous partez avec 4 enfants le matin et 4 autres l’après-midi.

Dans le cas d’autres maisons de production, le tournage peut durer seulement une demi-journée, et, à l’occasion, le soir ou la fin de semaine. Dans le cas des Frimousses, le tournage dur de 2 à 3 jours consécutifs. Afin de vous assurer que les enfants aient la même tenue vestimentaire chaque fois, il vous est demandé de laisser un ensemble de vêtements au studio. De plus, un tablier de couleur leur sera fourni sur place.

Il est normal que les enfants se sentent intimidés avec tous ces décours et ces caméras lorsqu’ils entrent sur le plateau de tournage. Cependant, cela se règle assez vite. Dans le cas des Frimousses, par exemple, les comédiens se montrent contents de voir les enfants, et leur manière de parler doucement et chaleureusement finit par mettre tout le monde à l’aise. De plus, l’éducatrice qui accompagne le groupe peut se joindre aux enfants sur le lieu de la scène, ce qui les rassure davantage.

Afin d’éviter aux enfants de se fatiguer inutilement, il y aura, tout au plus, 2 ou 3 reprises d’enregistrement. Le comble du bonheur pour eux est que chaque scène enregistrée est visionnée sur place. Imaginez leur émerveillement lorsqu’ils se voient à l’écran! Chaque fois que les comédiens enregistrent leurs scènes individuelles, les enfants se retrouvent dans une petite salle réservée spécialement pour eux. Pour Les Frimousses, une animatrice accompagne les enfants et prépare pour eux une panoplie d’activités (bricolages, jeux, musique, dessins et casse-têtes). Même une période de repos est prévue.

Après le tournage

Pour remercier les enfants de leur participation, de petits souvenirs leur sont offerts. L’équipe des Frimousses donne une affiche et un autocollant, alors qu’une cassette vidéo de chaque émission à laquelle les enfants ont participé est offerte au CPE. Pour Macaroni, les enfants reçoivent une affiche, une carte postale ainsi que des ballons.

Si vous faites déjà partie du réseau des maisons de production, vous avez un grand pas de fait. Dès que vous avez participé à un tournage avec les enfants, vous recevez fréquemment d’autres appels qui peuvent provenir de maisons de production différentes.

Toute une expérience pour les enfants

Que vous participiez à un tournage télévisé d’une demi-journée ou d’une journée complète, l’expérience pour les enfants est inoubliable. Quel plaisir pour eux de se retrouver, l’espace de quelques instants, faisant partie de l’univers magique de la télévision! Quel enthousiasme de se voir, ne serait-ce qu’une fois, dans l’envers du décor! Ils ne verront plus jamais la télévision de la même façon!

L’expérience vous intéresse? Prenez contact avec les maisons de production pour leur faire part de votre intérêt. N’oubliez pas de leur faire parvenir vos coordonnées (adresse, téléphone et télécopieur) et précisez l’âge du groupe d’enfants concernés.

Alors, avis aux intéressés! Qui voudrait rejoindre Léa, Rose la sorcière qui cause, Pouf la guimauve et le Roi Jovial dans la forêt magique ou encore Cornemuse, Rafi, Bagou, Kounga et Tibor dans Cornemuse. N’hésitez pas et soyez Extra la la, comme dit Léa.

Maison de production

Pixcom (Les Frimousses) : (514) 931-1188

Téléfiction (Cornemuse) : (514) 844-5498, 4446 boul. Saint-Laurent, 7e étage, Montréal, H2W 1Z5

JBM (Macaroni – pour les 8 ans) : (514) 527-9700

photo Les Frimousses

RCPEIM

- Articles

Par Sonia Alain, Magazine La Culbute

Novembre 2008

Une Bratz à l’effigie d’une jeune fille de chez nous!

Émanuelle est le nom de la toute nouvelle Bratz lancée le 8 novembre 2008 par MGA Entertainement au Zellers des Promenades Saint-Bruno. Sa conceptrice? Émanuelle Stein, une jeune fille de 10 ans originaire de Saint-Bruno. Passionnée des arts et de la mode, elle adore les poupées Bratz. Il y en a partout chez elle!

Connaissant l’intérêt de sa sœur pour ces poupées, son jeune frère Cédric n’hésite pas une seconde lorsqu’il se trouve devant une affiche présentant le concours : il s’empresse d’apporter un exemplaire du dessin à compléter à sa sœur. La jeune fille est aussitôt enthousiasmée à l’idée d’y participer. Elle adore dessiner et, surtout, elle a beaucoup d’imagination. Elle décide donc de s’inspirer de son uniforme d’école, pour les couleurs, et y ajoute ensuite différents accessoires. Et voilà! Feux jours avant la date limite, son père envoie sa création par la poste. Lorsqu’on lui annonce au téléphone qu’elle a gagné, elle n’arrive tout simplement pas à y croire. Sa mère pleure même de joie!

Concours Ta création Bratz

Le concours Ta création Bratz, lancée à l’échelle nationale, visait les jeunes entre 6 et 10 ans. Pour participer, les enfants devaient dessiner un vêtement stylisé et des accessoires à une Bratz déjà existante sur papier. Les juges, trois cadres de MGA Entertainment Canada et deux cadres de la Compagnie de la Baie d’Hudson, devaient déterminer la personne gagnante à partir de trois critères bien précis, soit le style, le message véhiculé et l’apparence. Le prix? Une contribution de 2 500$ à un plan enregistré d’épargne-études (REEE). De plus, MGA s’est engagé à confectionner et à commercialiser une poupée Bratz au nom de l’heureuse gagnante avec une tenue inspiré par sa création.

Le phénomène Bratz

Les poupées Bratz se trouvent sur le marché depuis 2001 et ont depuis fait des ravages dans le cœur de toutes les petites filles. Actuellement en vente dans 65 pays, c’est une vague mondiale. Il faut dire qu’au cours des quatre dernières années, les produits Bratz se sont vu attribuer plusieurs reconnaissances pour leur fonctionnalité, leur design et leur durabilité. Les nombreux produits sur le marché sont variés et vont des éléments de décoloration aux appareils électroniques, en passant par les articles de sport, les CD, les jeux vidéo, les DVD, en plus de la panoplie de poupées.

La Culbute

- Articles

Par Sonia Alain, La Métropole

Le 2 septembre 2014

THE LION KING, MAGNIFIQUE!

Un spectacle musical magnifique, qui nous transporte l’espace d’un instant vers des contrées lointaines!

Qui ne connait pas l’histoire de Simba, ce sympathique petit lionceau de Disney, la chanson « Le cercle de la vie » et « Hakuna Matata ». Un classique qui a fait fureur lors de sa sortie en 1994. Cette fois-ci, les productions de Disney se sont surclassées avec cette version musicale grandeur nature. Je n’ai qu’un mot à dire… WOW!!!!!!

D’entrée de jeu, nous sommes subjugués par le défilement d’animaux qui remonte les deux allées vers la scène principale en direction du rocher des lions. Quelle prestance, quelle grâce, entre autres, l’éléphant qui est des plus impressionnant. La façon de présenter les décors environnants est à couper le souffle et fort originale. C’est tout simplement spectaculaire!

Des numéros hauts en couleurs, vibrants de vie, un moment magique hors du temps. Que dire aussi des deux girafes; on aurait presque cru qu’elles étaient réelles. J’avais peine à détacher mon regard d’elles, tant j’étais subjuguée.

Les personnages de Timon et Rafiki, emplis d’humour, provoquaient des éclats de rire général parmi les spectateurs. Zazou et Scar étaient marquants aussi dans leur prestation. Quant à Nala (version adulte), elle était la grâce et la beauté même. Les chansons interprétées par elle étaient un pur ravissement.

Bref, un spectacle à voir absolument!

TOURNÉE NORD-AMÉRICAINE

The Lion King (Disney), Place des arts (salle Wilfrid-Pelletier), jusqu’au 7 septembre 2014 à Montréal

La Métropole